Carence en carnitine

Qu’est-ce que la lévocarnitine?
La lévocarnitine, également connue sous l’appellation L-carnitine ou tout simplement carnitine, est une substance naturelle qui exerce une fonction essentielle pour le métabolisme cellulaire du corps humain. En tant que molécule de transport des acides gras, la lévocarnitine peut de manière imagée être comparée à un serveur qui apporte les «aliments» dans les cellules et en ressort les «déchets». La lévocarnitine se trouve avant tout concentrée dans le cœur et les muscles, mais elle est également présente en plus faible concentration dans la plupart des autres tissus et organes.
Un corps sain produit lui-même une partie des besoins quotidiens en lévocarnitine. Afin d’assurer un apport correct, l’absorption de lévocarnitine via l’alimentation est également très importante, particulièrement par la viande. Une personne saine ayant une alimentation variée et équilibrée a un apport suffisant en lévocarnitine.
Quelles sont les fonctions de la lévocarnitine dans le corps humain?
La lévocarnitine remplit différentes fonctions essentielles dans le métabolisme cellulaire. Le métabolisme cellulaire a besoin d’énergie et dépend donc de l’utilisation des lipides et glucides en tant que sources d’énergie. La lévocarnitine est nécessaire à la fourniture de lipides pour la combustion des graisses. Des sollicitations musculaires continues, comme les battements cardiaques nous accompagnant toute notre vie, ou des mouvements d’endurance tels que la marche, la course ou l’aviron sont ainsi rendus possibles. La lévocarnitine permet également de lier des substances nocives pour les cellules. Elle protège ainsi les structures fines du cœur et des muscles.
Qu’est-ce qu’une carence en lévocarnitine?
Il existe deux types de carence en lévocarnitine. La carence primaire est liée à un dysfonctionnement directement au niveau du métabolisme de la carnitine. En cas de carence secondaire, il s’agit d’une carence en carnitine consécutive à une maladie. La carence primaire en carnitine survient la plupart du temps déjà chez le nourrisson ou l’enfant en bas âge. Non traitée, cette affection s’accompagne de complications graves pour la santé.
La carence secondaire en carnitine est bien plus fréquente.
Quelles sont les causes d’une carence secondaire en carnitine?
Une carence secondaire en lévocarnitine peut survenir à la suite d’une maladie et de son traitement, ou de certaines habitudes de vie. C’est systématiquement le cas lorsque la consommation ou les pertes de lévocarnitine sont supérieures aux apports, et que cet état perdure.

Il existe un risque élevé entre autres en cas de:
- Maladies chroniques
- Dialyse (filtration sanguine) en cas de maladies rénales chroniques
- Certaines maladies génétiques touchant le métabolisme des acides gras et des acides aminés
- Traitement par certains médicaments tels que l’acide valproïque
Quelles sont les conséquences d’une carence en lévocarnitine?
Lorsque le cœur et les muscles ne sont pas suffisamment approvisionnés en lévocarnitine, la performance et l’endurance physiques diminuent, la faiblesse et la fatigabilité augmentent. Etant donné que la lévocarnitine n’est plus présente en quantité suffisante pour évacuer les substances nocives des cellules, les organes subissent également des lésions à plus long terme.